Actualités 

Retrouvez toutes nos actualités du marché immobilier à Luxembourg. 

Rechercher
  • Genesis Gérance

Comment bien choisir son syndic de copropriétés ?

Mis à jour : 25 janv. 2019


Que vous ayez acheté votre logement ou réalisé un investissement locatif, la clé d'une bonne gestion de votre immeuble est le syndic de copropriété. Ce professionnel a de lourdes responsabilités, en s’occupant notamment de l’entretien, des travaux et de manière générale de la vie de la copropriété. Mais force est de constater que beaucoup ne portent pas leur syndic dans leur cœur.



La relation avec son syndic


Au-delà de la société de syndic, il s'agit d'une véritable relation de confiance entre la copropriété et son gestionnaire. Celui-ci doit être disponible et réactif aux demandes des copropriétaires afin d'assurer une bonne gestion de l'immeuble au quotidien.


Votre syndic doit être transparent et pour se faire avoir mis en place des dispositifs permettant une communication claire et efficace autant sur les aspects administratifs et financiers de la résidence que les aspects techniques.



Les compétences



Le gestionnaire doit être en capacité de diminuer les charges de la copropriété en sélectionnant des prestataires de qualité et en négociant des tarifs attractifs, que ce soit pour l'entretien de l'immeuble ou les travaux.

Un mauvais syndic peut avoir des conséquences financières importantes : mauvaise gestion des travaux, absence de mise en concurrence des prestataires, tarifs excessifs...


Les règles relatives à la copropriété changent, les techniques et les réglementations aussi au fil des années, un bon syndic doit vous informer de ces règles et des faits concernant la copropriété. Les employés doivent être formés constamment à ces changements.



La tarification


Le prix est évidemment un acteur important du choix qui sera fait, mais le tarif ne fait pas tout. Psychologiquement, on pense : "c'est un tarif conséquent donc c'est un produit ou un service reconnu de qualité"... nous sommes d'accord pour dire que dans certains cas le rapport qualité/prix n'y est pas.


Par conséquent, ce n’est pas parce que les honoraires de base d’un syndic sont les moins chers que les coûts globaux supportés par votre copropriété vont baisser. Prenez le soin de comparer les méthodes de calculs portant sur les honoraires complémentaires: qu’est-ce qui est inclus et qu’est ce qui ne l’est pas ? Un prix de base faible sera souvent accompagné d’une série de frais supplémentaires. Pensez également aux économies potentielles qu'un syndic peut apporter à votre immeuble.



#choix #syndic #copropriétés #tarification #compétences #relation #confiance #gestion #immeuble #bureaux #immobilier

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon